A propos

Je suis venu à la photographie lors d’un séjour à Tokyo en 2015. Dans un premier temps, la photo de rue a eu ma préférence. J’ai arpenté les trottoirs des villes d’ici et d’ailleurs, à l’affût d’une prise de vue inédite ou inattendue.

Depuis 2017 je ne développe plus qu’en noir et blanc. Je m’intéresse aux séries thématiques. Elles me permettent d’exprimer plus clairement mes intentions dans ma recherche photographique.

Sans abandonner la photo de rue et son caractère spontané, la « photo d’intention » m’offre un champ d’exploration différent, que je partage essentiellement par les expositions, comme « 13 Nuits Seul » en février 2017 , « in//désirable » en septembre 2018, et « Un (im)parfait regard » en janvier 2020 à Genève.